EUROLOUP

http://www.euroloup.com/pageaccueil.htm

 

Euroloup 

 

Euroloup est un site purement artisanal, créé et animé par des bénévoles, au service de la défense des loups et de la vie sauvage en général et qui ne fait aucun appel aux escarcelles des visiteurs qui pourtant, se comptent par milliers. Nous ne sommes pas une association, encore moins un site professionnel ou industrialisé, comme l'on voudra, et nous ne sommes subventionnés ou aidés par personne, il fallait le dire.

Cette approche indépendante est parfois dure à maintenir dans notre époque, tellement matérialiste et conformiste, mais, d'un autre côté, nous sommes ainsi un réel espace de liberté, ou nous pouvons marquer nos nombreuses différences sans avoir recours à la vente de porte-clefs, de t-shirts ou de canifs arborant notre logo. Aucun sponsor, en effet, ne nous dicte notre conduite et si parfois, éventuellement, nous sommes politiquement incorrects, eh bien, c'est tant mieux.

Lorsque nous remarquons à quel point les sites qui se veulent concurrents se ressemblent, nous ne pouvons qu'être rassurés sur notre originalité sans prétendre le moins du monde, détenir la Vérité, seulement des parcelles de vérités, acquises au fil des années, de nos rencontres, de nos expériences.

Une de nos légitimes différences est d'avoir vécu ce qu'est l'apprivoisement du loup, tant décrié par les vertueux webmasters, en général. Oui, on peut parfaitement apprivoiser un loup et en faire un compagnon merveilleux et, contrairement à ce que prétendent les auteurs déjà cités, qui n'ont vu du loup que la tête, les oreilles et la queue, dans de tristes zoos, non seulement, on le peut apprivoiser mais hélas on peut aussi le dresser.(en disant hélas, je pense aux malheureux loups de cirques et à leurs pitreries). Par contre, ce qui est aléatoire, voire impossible c'est d'exiger de lui que sa conduite soit similaire à celle du chien. Un loup s'apprivoise mais ne se domestique jamais.

Dans le passé, la familiarité qui s'était établie entre les celtes et les loups était exemplaire. En Palestine, aussi, en ouvrant des tombeaux datant des époques préchrétiennes on a retrouvé des hommes et des loups juxtaposés dans d'amicales postures, par exemple des louveteaux dans les bras des défunts.

Il m'arrive très souvent de penser à mon vieil ami, si idéaliste, si regretté, Gérard Ménatory... Lui aussi avait apprivoisé des loups. Il les aimait comme personne et je me souviens d'un "crétin médiéval" (c'était son expression favorite pour désigner les idiots qui pontifient sur les loups), plumitif du magazine Géo, qui avait méchamment écrit que "Ménatory se vautrait avec ses loups" alors qu'en réalité il aimait s'asseoir ou s'allonger auprès d'eux, pour leur prodiguer des caresses, ce que le pisse-copie trouvait répugnant...

Dans les derniers temps de son existence, Gérard partageait plus de moments privilégiés avec les trois loups qu'il affectionnait, qu'avec les humains dont l'incompréhension le lassait. J'ai connu avec lui, des veillées de grande complicité intellectuelle. C'était un conteur hors-pair qui savait faire resurgir les vieilles légendes de meneurs de loups (mais, étaient-ce bien des légendes ?). Féru d'ésotérisme de qualité et non de pacotille, sa curiosité pour les étrangetés de la nature était sans borne. Lui qui avait été journaliste, était aussi un grand écrivain qui nous a laissé des textes inoubliables sur les loups et la Bête du Gévaudan. Son best-seller, "La vie des loups", reste le meilleur livre jamais écrit sur canis lupus, même, et c'est bien normal, si les connaissances de l'époque datent un peu.

En France, on à déjà trop occis le loup (et plus que jamais, récemment encore) par le fusil, le poison et aussi l'écrasement par véhicule. Cela n'est que la partie émergée de l'iceberg. On nous cache soigneusement, la partie immergée, c'est à dire, les meurtres de loups à huis-clos.

Pourquoi le loup a-t-il un authentique droit de retour en France ? Tout simplement parce qu'il y vivait bien avant nous et qu'il est grand temps que dame Nature reprenne "du poil de la bête", qu'il ne faut surtout pas que disparaisse la vie sauvage, et encore, qu'il y a largement de la place pour les loups dans ce pays. Les chasseurs, indécrottables, il y en aura encore longtemps probablement, mais il n'empêche que c'est une race en voie d'extinction et c'est tant mieux...Rien ne justifie qu'on tue pour le plaisir, sans aucune motivation, ce n'est plus par la poudre et les balles qu'on nourrit les siens. Cette époque est révolue et la chasse n'est plus qu'une pratique dévoyée supplémentaire de l'homme dit évolué. Je pense à ces français nombreux et assez fortunés pour assouvir leurs instincts meurtriers, qui tuent des ours et des loups dans les pays de l'Est, au Canada, et en Espagne. L'autre chasse, celle du dimanche, qui alimente notre culture de la bouffe, est trop ancrée dans les mœurs pour disparaître et après tout si elle n'a pour but que de régaler sa famille, tout en respirant de l'air frais, elle ne cause pas de tort excessif si elle est pratiquée avec modération, en "bon père de famille".

La cohabitation entre les loups, les ovins, les caprins etc, n'est qu'une question de volonté politique et de bonne volonté des éleveurs. Les bergers espagnols et italiens, ont appris depuis longtemps comment berner le loup ou comment le repousser, simplement par la présence humaine et les chiens molosses de type Patou. Les hommes politiques pour leur part se conduisent comme des girouettes et transforment, en toute inconscience, des bergers à priori pacifiques en soudards armés jusqu' aux dents.

Mais revenons à nous...Maintes et maintes fois, "on" n'a pas hésité à piller nos écrits, nos échos, nos définitions. Des textes pourtant protégés par copyright nous ont été " empruntés", pour ne pas dire dérobés, et reproduits sans vergogne, non seulement sans notre autorisation, mais encore sans même citer leur provenance.

Sur notre ancienne liste de discussion et d'information "Canis Lupus" certains responsables de sites se sont mollement étendus, pour répandre et même épandre des louanges adressées à eux-mêmes. Nous les laissions faire avec un certain amusement même lorsqu'ils pressaient nos membres de les rejoindre...

Les sites lupins menés par des personnes ayant une véritable expérience de la vie sauvage, et lupine en particulier, se comptent, en tout cas sur l'Internet francophone, sur les doigts des deux mains... Bien entendu, il existe aussi des gens passionnés et savants qui régissent des espaces admirables... Saluons au passage, le Clan des Loups du Canada et son meneur, notre ami Bernard Ayotte.

Le restant, c'est à dire des dizaines, voire des centaines, sont drivés par des aficionados, parfois enthousiastes, mais qui ont la fâcheuse habitude de croire qu'ils savent tout sur la question, alors que leur pseudoscience est purement livresque ou qu'elle se borne à des observations des mœurs de Canis Lupus en captivité ou en semi-liberté. L'ennui est que le mot "semi", rétrécit en peau de chagrin le mot "liberté" jusqu'à lui faire perdre son sens.

Aux antipodes d'Euroloup, il existe un site qui étire ses pseudopodes sur le net afin d'aspirer goulûment des petits sites amateurs, histoire de leur imposer la bonne parole et de prêcher sous l'autorité de la Voix de son Maître. Or ce site, dans son appétit de lucre, s'est permis un jour de définir le loup, comme un vulgaire "produit" commercial duquel on pouvait tirer des bénéfices substantiels par produits dérivés interposés. Oui, vous avez bien lu, pour ces gens, le loup n'est qu'un produit...C'est exactement le mot employé !

Il y a ceux encore, qui se copient allégrement les uns les autres et qui, à force de compiler n'importe quoi, en arrivent à énoncer des énormités et des contrevérités.

Guère plus que nous n'apprécions ces sites, nous n'avons besoin de leurs bénédictions. Tout le monde le sait, il vaut mieux être seul que mal accompagné. Ainsi, nous suivons notre bonhomme de chemin et ceux qui nous regardent et nous lisent avec plaisir, suffisent amplement à justifier notre démarche. Qu'ils en soient remerciés ici.

NON AUX TIRS DE LOUPS !
 CopyrightFrance.com loup.org loup.org Votez pour mon site ! Weborama mesure d'audience et statistiques Votez pour moi au Webanimo - Le Palmarès des Sites Animaliers www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.
referencement gratuit
referencement gratuit
Annuaire gratuit Webannuaire, referencement sur Internet L' ANNUAIRE DE BOB
L' ANNUAIRE DE BOB...