LE MYTHE DU LOUP-GAROU

Texte tiré du site http://membres.lycos.fr/chronique/mythe/garou/index.htm

 

Tout comme moi,
Luna, l'astre nocture
Toujours un de tes visages
Tu devras cacher.
Je me fais belle tout les soirs
Mais seulement vous, mes enfants
Loup-garou, créature de la brunante
Savez voir en moi ce qui
Demeure invisible aux Hommes
Car pour eux, enfants du jour
Le Soleil amène l'espoir
Et chasse les frayeurs de la nuit

 

Loup-garou, créature effrayante et mystérieuse, sortie tout droit du folklore des anciens pays. Le mythe de l'homme-bête mangeur de chair humaine hantait déjà les civilisations antiques. Mais qu'en est-il d'eux aujourd'hui dans ce monde moderne et technologique, où les légendes se perdent dans l'oubli.

Eh bien, ils s'adaptent comme la plupart des espèces vivant sur cette planète. Ils ont compris qu'ils devaient apprendre à vivre dans la société humaine, ou du moins s'y associer, pour survivre.

Si les humains aiment vivre en famille et les loups en meute, les loup-garous forment des groupes qu'on nomme souvent un clan. Dans les villes où ils sont suffisamment nombreux, ils s'organisent en clan. Sinon, ils demeurent solitaires tout en ayant des contacts avec les autres loup-garous des environs (quand ils connaissent l'existence des autres bien sur). Le clan se défini un territoire de prédilection pour ses rencontres. C'est un endroit où la nature a su garder son droit (un parc ou un terrain vague la plupart du temps). Dans les plus grandes villes, on peut retrouver plusieurs clans, chacun ayant son territoire. Mais, il n'est pas rare de voir ces clans s'associer pour ainsi éviter les conflits d'espace. Car les loup-garous restent des créatures territoriales, comme le loup.

Suite à diverses recherches et discussions, il semblerait qu'il y ait plusieurs types de loup-garou. Il y a ceux dit psychique (mind shifter), ceux dit en rêve (dream shifter) et ceux dit physique.

En rêve(dream shifter) : L'esprit du loup ne sort que dans leur rêve (peut-être est-il trop timide, hihihi). Dans leur rêve, ils sont des loups chassant et hurlant en meute.
Psychique(mind shifter) : C'est un peu comme si un esprit de loup était dans un corps humain. Ils pensent et agissent comme un loup, mais ils leur est impossible de se transformer physiquement.
Physique(true shifter) : Pour eux, la transformation physique est réalité. Bien sûr, la plupart du temps, ils conservent une apparence humaine car il est préférable de rester incognito.

L'influence de la lune

Son influence est très grande, cela est évident pour tous les loup-garous. Elle donne l'énergie et l'espoir. Tous les loup-garous se rallient sous sa lumière, particulièrement lorsqu'elle est pleine. Elle bénéficie d'une sorte de vénération ou du moins de fascination de leur part.

L'appel de la nature

Très proche de la nature, les garous ont souvent une affinité avec celle-ci, une sorte de compréhension innée de leur environnement. La plupart essait du mieux qu'ils peuvent de préserver et protéger la nature.

Le mythe (donc ce n'est pas nécessairement la vérité)

Selon les mythes anciens, les loup-garous se rapprochent des vampires. Créatures sanguinaires tuant et massacrant hommes, femmes et enfants. Souffrant de la même répulsion que les vampires pour les choses sacrées et à l'eau bénite, ils étaient désignés comme créatures du Diable. Selon les légendes, les loup-garous se répandaient par morsures. La malédiction commençait à la première pleine lune après qu'un humain se soit fait mordre par un loup-garou. La bête ainsi créée ne contrôlait plus ses faits et gestes, tuant de nombreuses victimes en une seule nuit. Et la malédiction revenait ainsi à chaque pleine lune, sans que la personne atteinte ne puisse y faire quoique ce soit. Une des meilleure façon de se débarrasser d'un loup-garou était, semble-t-il, de le tuer grâce à une arme en argent (une balle de fusil le plus souvent). L'exorcisme restait une des seule façon de chasser l'esprit démoniaque du corps du malheureux maudit et ainsi peut-être sauver sa vie

 

Texte tiré du site  :

http://membres.lycos.fr/chronique/mythe/garou/index.htm

 

 

 

Les origines du mythe du loup-garou (la possibilité pour un être humain de se transformer en loup) n'ont jamais été clairement démontrées : elles sont pourtant de toute évidence fort anciennes et communes à de nombreux peuples.

Le loup-garou relève de la tradition fantastique. Il s'agit d'un homme qui, grâce à des pouvoirs particuliers, se transforme en loup et qui assume donc tous les caractères que l'on attribue à cet animal : puissance musculaire, agilité, ruse et férocité. Cette forme peut être temporaire ou définitive.

La tradition veut qu'ils conservent, après leur métamorphose, deux de leurs caractéristiques : leurs voix et leurs yeux. Par ailleurs, certains indices trahissent le loup-garou qui a repris son apparence humaine : ses sourcils se rejoignent au-dessus de son nez, ses ongles présentent une teinture rougeâtre, le majeur est particulièrement long et ses oreilles sont implantées assez bas et en arrière sur la tête. Restent les mains et les pieds velus à signaler.
 
 

LES LEGENDES

Au Vème siècle avant notre ère, Hérodote relate que les Grecs qui s'établirent sur les bords de la mer Noire considéraient les habitants de ces contrées comme des magiciens forts habiles, capables de se métamorphoser à volonté. L'historien grec parle d'une race d'hommes ayant le pouvoir de se transformer en loups et de reprendre, lorsqu'ils le désirent, leur apparence humaine.

Les Anciens disaient que cette métamorphose permettait d'acquérir la force et la ruse d'une bête sauvage, mais que le loup-garou conservait voix et regard humains.

Les Romains, eux aussi, attribuaient ces métamorphoses à la magie.

Grecs et Romains considéraient le fait d'être transformé en loup comme un châtiment divin, et qu'il frappait toujours les mortels qui avaient sacrifié des victimes humaines.

A part la fameuse légende de Romulus et Remus, on peut citer celle d'Apollon, le Dieu grec de la lumière, de la médecine et de la musique qui naquit de l'union de Zeus et de Latona - une femme qui se protégeait de la colère de Era (la sœur et femme officielle de Zeus) en se transformant en loup.

Sans oublier la légende de Licao, le premier loup-garou reconnu : cet homme était le roi d'Arcadia qui organisa un jour un banquet. Parmi ces invités se cachait Zeus. Il décida alors de le démasquer en tuant son fils le plus jeune (Arcade) et de préparer un repas avec sa chair car seul un Dieu est capable de reconnaître le goût de la chair humaine. Licao pouvait alors, selon son plan, reconnaître Zeus. Tous mangèrent le pauvre Arcade sauf, bien évidemment, Zeus, qui, furieux de ce meurtre injustifié, transforma le roi en loup.

En ce qui concerne le contexte historique, il faut savoir que les Grecs entretenaient une peur respectueuse envers les loups, puisque la population était très effrayée et surtout concentrée sur les côtes. Par conséquent, les loups pouvaient vivre en paix, sans la crainte d'une hypothétique agression humaine.

Chez les Romains, le loup était tout aussi respecté et presque considéré comme un membre de la famille. Plus tard, quand les Chrétiens dominèrent la région, le loup devint très rapidement l'allié de Satan. Cette dynamique s'explique par la substitution de divinités ancestrales par les Saints.

Selon Pline le Jeune, la métamorphose s'opérait alors que le coupable traversait à la nage les eaux d'un lac : en arrivant sur la rive opposée, il était devenu un loup. Dès lors, il était condamné à errer dans la campagne, avec d'autres loups-garous, pour une période de neuf ans. Si, pendant tout ce temps, il s'était abstenu de manger de la chair humaine, il lui était permis de retrouver sa forme humaine, marquée toutefois par les ravages du temps.

Le processus de la métamorphose varie notablement : parfois, la transformation est soudaine. Quelquefois, il suffit à celui qui veut changer de forme de revêtir la dépouille d'un animal pour prendre son aspect.

A partir du XVème siècle, les légendes font état de philtres magiques qui permettent aux monstres de retrouver leur figure humaine (en Scandinavie, en Russie occidentale et en Europe centrale, en particulier).
 
 

De par sa puissance, le loup-garou fascine…

 

 

LES PROCES DES LOUPS-GAROUS

A la fin du Moyen Age et pendant la Renaissance, les loups-garous étaient considérés à l'égal des sorciers et des magiciens. Quiconque était soupçonné de se transformer en loup était brûlé ou pendu (surtout en France et en Allemagne).

En un peu plus de cent ans, on a enregistré, en France, 30 000 procès de loups-garous.

Un exemple parmi tant d'autres : en 1573, dans la ville de Dole, le loup-garou Gilles Garnier est accusé d'avoir ravagé les campagnes avoisinantes et d'avoir dévoré de jeunes enfants. Après avoir confessé ses crimes, il périt sur le bûcher.

Quelques années plus tard, dans une autre localité, des paysans découvrirent le corps sanglant et horriblement mutilé d'un jeune garçon de quinze ans. Deux loups, qui s'acharnaient sur le cadavre, s'enfuirent dans les taillis quand les hommes s'approchèrent. En poursuivant les bêtes sauvages, ils tombèrent sur un homme à demi nu accroupi dans les buissons.

La créature avait un aspect bestial avec sa barbe, ses cheveux longs et ses ongles immenses auxquels étaient encore accrochés des lambeaux de chair sanguinolents. L'homme s'appelait Jacques Rollet. C'était un simple d'esprit un peu cannibale : il était en train de déchiqueter le corps du jeune garçon. Il est certain que Rollet se prenait pour un loup et que, sous l'emprise de cette folie, il avait tué et dévoré plusieurs personnes. Il fut condamné à mort. 
  
 

LES CAS RECENTS

Notre siècle comporte encore quelques récits de cas de loups-garous dont voici des extraits :

En 1925, on accusa un jeune garçon d'être un loup garou dans un petit village alsacien proche de Strasbourg.

En 1930, un loup-garou terrorisa la banlieue parisienne, à Bourg-la-Reine.

En 1946, une bête mystérieuse présentant toutes les caractéristiques du loup-garou ravagea une réserve navajo, en Amérique du Nord.

En 1949, à Rome, la police dut mener une enquête concernant une apparition de loup-garou.

En 1957, à Singapour, une série d'agressions posa une énigme aux autorités anglaises : des loups-garous s'attaquaient aux pensionnaires d'un foyer d'infirmières. Ce mystère ne fut jamais éclairci.

En 1975, les journaux anglais rapportaient la tragique histoire d'un jeune homme de dix-sept ans qui se croyait sur le point de se muer en loup-garou. Pour mettre un terme à ses souffrances morales, il se plongea un couteau à cran d'arrêt dans le cœur.

NOTE : On ne peut pas assimiler les loups-garous aux lycanthropes. Ce terme dérive du grec lycos, c'est-à-dire "loup" et anthropos qui signifie "homme". La lycanthropie désigne une maladie mentale où le sujet se croit, à tous égards, transformé en loup, mais ne subit aucune transformation physique.
 
 

QUELQUES REPERES HISTORIQUES

En 1020, première utilisation du mot "werewolf" (loup-garou) en anglais.

En 1101, décès du Prince Vseslav de Polock, soi-disant un loup-garou ukrainien.

En 1182 ou en 1183, Giraldus affirme avoir découvert un couple de loups-garous en Ireland.

En 1407, les loups-garous sont mentionnés durant un procès de sorcières à Bâle.

En 1573, Gilles Garnier est brûlé, accusé d'être un loup-garou.

En 1589, Peter Stubb, loup-garou, est executé à Cologne.

En 1764, la bête du Gevaudon terrorise l'Auvergne.

Entre 1796 et 1799, la psychose du loup touche la France.

En 1932, sortie du film "Dr. Jekyll & M. Hyde" avec Frederic March

En 1935, sortie du film "The Werewolf of London"

En 1941, sortie du film "The Wolf Man" avec Lon Chaney Jr.

 

LES CROYANCES SUR LE LOUP

Provenant d'Italie, de France, de Grèce ou de Roumanie, voici quelques légendes concernant le loup :

- Ne supportant pas la clarté produite par de la lune, le loup hurle.

- Son crâne, posé à côté de la porte d'entrée d'un habitat, repousse les autres loups ainsi que les voleurs.

- Ses dents protègent des sortilèges.

- La Mafia, à l'époque où les loups pullulaient, déposait, en signe d'avertissement, un loup mort devant la porte de la maison d'une personne à intimider.

- Un cheval mordu par un loup devient très rapide.

- En Italie du Sud, on dit qu'une fille née durant la nuit de Noël sera une sorcière tandis qu'un garçon deviendra soit un magicien soit un loup-garou. Naître le même jour que le Seigneur mérite bien une punition !
 
 

COMMENT DEVENIR UN LOUP-GAROU ?

- en recevant un sortilège

- en se recouvrant d'une peau de loup

- en se baignant dans certains lacs ou courants

- en mangeant de la chair humaine (en Grèce)

- en naissant en tant que 7ème fils d'une famille pauvre (au Portugal)

Même si le loup-garou adore la chair humaine et est un excellent chasseur, il craint la lumière et la croix (la croix est le symbole des rayons solaires dans certaines cultures ancestrales).
 
 

COMMENT S'EN DEFENDRE ?

- En jetant des clés derrière ses pas, on peut le stopper

- Lui jeter de l'eau dessus peut le faire redevenir humain (je décline toute responsabilité en cas d'échec)

- Un truc plus sûr est de l'asperger de trois gouttes de sang à des endroits spécifiques sur le corps

- Ou plus simplement, vous pouvez en venir à bout par (liste non exhaustive) : des armes à feu, des objets tranchants, des pièges, des poisons, etc…

Mais, attention, le loup-garou est spécialement robuste et malin. C'est pour cette raison que je ne recommande pas l'utilisation de pièges et de poisons…

Quand un loup-garou décède, il devient soit un lubin, soit un vampire.
 
 

ETAT DU LOUP EN EUROPE

En France, en Suisse et en Allemagne, le loup a quasi disparu. En Grèce, il est protégé et prospère plutôt bien. En Italie, bonne réintégration du loup, où viennent se réfugier d'autres représentants de l'espèce en provenance de Slovénie et de Croatie. En Espagne et en Turquie, sa présence est appréciable bien qu'il ne soit pas protégé.
 
 

CONCLUSION

Le loup, exerçant déjà une crainte mêlée de fascination sur l'homme, s'est insidieusement et tout naturellement logé dans les folklores des peuples sous la forme d'un loup-garou, un peu à l'image d'un archétype jungien. Il fait parti de ces êtres de légende qui nourriront encore longtemps notre imaginaire depuis notre tendre enfance (voir l'histoire du petit chaperon rouge). Quant à notre triste réalité, elle se cantonne à rechercher dans ces multiples légendes du loup-garou une source originelle fantastique - en évitant soigneusement les explications rationnelles allant de la lycanthropie au folklore en passant par l'hallucination - tout en souhaitant aux loups, avant qu'ils ne soient totalement en voie d'extinction, de se refaire une bonne réputation.  

NON AUX TIRS DE LOUPS !
 CopyrightFrance.com loup.org loup.org Votez pour mon site ! Weborama mesure d'audience et statistiques Votez pour moi au Webanimo - Le Palmarès des Sites Animaliers www.meilleurduweb.com : Classement des meilleurs sites Web.
referencement gratuit
referencement gratuit
Annuaire gratuit Webannuaire, referencement sur Internet L' ANNUAIRE DE BOB
L' ANNUAIRE DE BOB...
×